LE GUIDE DE L'ÊTRE

Libérez-vous des vos blessures de l’âme et de vos fausses croyances

L’ASTIGMATISME

L'ASTIGMATISME visu-astigmatisme-300x212

L’astigmatisme peut s’ajouter à d’autres problèmes de vue. Ainsi, de nombreux myopes sont également astigmates, mais cela peut toucher les hypermétropes aussi.

L’astigmate a de la difficulté à voir les lignes nettes et droites et à apprécier les distances. Certains verront les lignes d’un carrelage comme mouvantes et ondulantes, d’autres auront du mal à descendre un escalier, car ils n’apprécient pas suffisamment la hauteur des marches et craignent de tomber. Il s’agit donc d’une vision déformée de la réalité, une vision distordue. Bien souvent, ces personnes ont une vision déformée du monde et surtout des relations aux autres. Leurs relations à autrui ont une très nette tendance à être « tordues » ! Ainsi, un astigmate a bien des difficultés à savoir ce qu’il veut sans se référer aux autres. En fait, il ne prend pas ses décisions en fonction de ce qu’il aime, ou de ce qu’il n’aime pas, il commence par essayer d’imaginer ce que les autres attendent de lui.

On trouvera les origines de tels comportements dans l’enfance, soit chez des personnes qui ont reçu une éducation sévère et qui ont cherché à s’y conformer, soit chez les enfants qui étaient dans un trop grand désir de plaire et d’être aimés : plaire à ses parents, plaire à la maîtresse, etc.

Dans un cas comme dans l’autre, l’enfant choisit de s’oublier et va agir et parler en fonction de ce qu’il croit que les autres attendent de lui. Mais une telle attitude ne marche pas à tous les coups, parfois, pensant faire plaisir, il se trompe, et alors il se sent totalement incompris, et il sait de moins en moins ce qu’il doit dire ou répondre si on lui pose des questions. Un fonctionnement tordu qui conduit l’enfant à se perdre car à force d’agir de la sorte, il ne sait réellement plus qui il est ni ce qu’il veut, lui, en tant qu’être humain à part entière. Et il se perd dans les méandres de ses supputations, car son critère de base reste toujours : « ne pas déplaire, ne pas se faire remarquer ». Évidemment, une telle personne manque terriblement de confiance en elle, et redoute chaque choix, chaque décision qui se présentent. Elle préfère bien souvent

se faire prendre en charge par les autres, quitte à ne jamais faire ce qu’elle désire vraiment ! Un comble. Ces situations sont particulièrement difficiles à vivre, pour l’entourage certes, mais surtout pour l’astigmate, qui s’épuise à supposer, à craindre, à imaginer… mais toujours en se projetant chez les autres. Jamais il n’a l’idée que la solution est en lui.

Solutions proposées à l’astigmate

qui souhaite se débarrasser de ses lunettes

Retrouver confiance en soi, mais avant cela, se retrouver. Lorsqu’une personne fonctionne ainsi depuis des années, elle n’a plus aucune idée de qui elle est réellement. Elle devra casser les automatismes de ses anciennes habitudes. S’exprimer. Savoir qui elle est, ce qu’elle veut et ne veut pas et le dire à son entourage, simplement et clairement. Au début, souvent, elle aura envie de rentrer dans un trou de souris, mais petit à petit elle appréciera la grande liberté que l’expression d’elle-même lui donne.

Un travail sur l’ancrage et la présence aidera à installer la confiance. La relaxation, la méditation, le centrage, l’écoute de soi seront des exercices indispensables pour se retrouver et pour évacuer le stress permanent qui résultait des anciens comportements. Là aussi, un travail sur la voix peut

aider à communiquer plus facilement. Porter ses efforts sur la clarté et la simplicité dans ses pensées, dans ses relations aux autres. Pour les personnes qui ont la sensation d’avoir eu une éducation trop rigide, des relations trop dures avec leurs parents, il sera important de faire un travail de pacification. Cela peut se faire simplement, à l’intérieur de soi, dans un état calme, détendu et relaxé.

Tiré du livre « Voir clair – Comment abandonner ses lunettes » de Xanath Lichy

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Virginie Turiaf-Lefèvre |
Guide Des Aphrodisiaques: l... |
Stoplaclope |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Libre Vimax
| Journal Minceur de Poulette
| Travaillersansstress