LE GUIDE DE L'ÊTRE

Libérez-vous des vos blessures de l’âme et de vos fausses croyances

EMOTION

EMOTION preschool_emotions_1-300x204

« Agitation passagère, état affectif intense causé par un sentiment vif de peur pour soi. Malaise intérieur qui bloque l’énergie au niveau du plexus solaire. Une émotion est issue de notre plan mental, de ce qu’on a appris et décidé de croire par le passé. Il arrive qu’on sente spontanément monter l’émotion ou d’autres fois qu’on n’en soit pas conscient car elle est profondément refoulée, à l’état latent, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus la contrôler, la refouler. On peut se rendre comptearrow-10x10 d’une émotion refoulée lorsqu’on ressent un sentiment du vide ou de manque à l’intérieur de soi. On essaie en général de remplir ce vide par quelque chose, comme de la nourriture, d’où l’expression « manger ses émotions ».

 

La majorité de nos émotions proviennent de nos ATTENTES car nous n’avons pas appris à aimer de façon inconditionnelle, c’est à dire sans attentes. Aussi, on vit des émotions avec soi-même quand une ou plusieurs de nos CROYANCES MENTALES nous empêchent d’accéder à nos désirs. Notre EGO veut diriger et contrôler une situation en s’obstinant à vouloir obtenir une certain résultat qui est à l’opposé de ce que nous voulons véritablement. Prenons l’exemple de l’épouse qui veut faire une mise au point avec son mari mais qui a peur de sa réaction. Elle se retient, se promet bien de lui parler le lendemain et, pendant ce temps, elle vit de plus en plus d’émotions. En plus de la peur qu’elle vit, elle est surtout déçue et très en colère contre elle même et s’accuse d’être faible, peureuse etc.

 

Il est généralement plus difficile de devenir vraiment conscients des émotions que nous vivons avec nous même, comparativement aux émotions vécues avec d’autres personnes. Autrement dit, chaque fois que nous vivons de la peur, c’est l’ego qui dirige notre vie et non notre cœur. Par conséquent, toute situation non acceptée nous fait vivre des émotions. Pour que survienne une émotion, il doit y avoir du JUGEMENT et de l’ACCUSATION, que ce soit envers quelqu’un ou envers soi-même. C’est la peur des conséquences pour soi, d’être critiqué ou jugé. En somme, on vit la peur de ne pas être aimé.

 

Une théorie dit qu’il y a des émotions positives et négatives. Dans cet ouvrage, une émotion indique de la peur pour soi, éveillée par un incident qui touche une des cinq BLESSURES DE L’ÂME. Il est suggéré de lire la définition de SENTIMENT qui explique ce qui est considéré comme une émotion positive. Sachons cependant que les émotions, d’une certaine façon, sont utiles car elle nous aident à voir des aspects inconnus ou inconscients de nous-même. Voilà une des raisons importantes pour laquelle nous ne devons pas les contrôler, les ignorer ni les refouler.

 

Nous devons plutôt apprendre à les identifier et les reconnaître comme faisant partie de nous. Elles sont là pour attirer notre attention sur les peurs et croyances qui nous habitent et qui nous empêchent de vivre l AMOURarrow-10x10 inconditionnel auquel nous aspirons tous.

 

Les personnes qui avalent, refoulent ou contrôlent continuellement leur émotions risquent de se retrouver avec d’éternelles insatisfactions et de basculer dans les dépendances. Ces émotions finissent par miner leur corps d’énergie, car continuerarrow-10x10 à alimenter nos peurs demande beaucoup d’énergie. Lorsque nos réserves sont épuisées voilà qu’apparaissent les problèmes physiques de toutes sortes.

 

Voici donc les étapes suggérées pour exprimer tes émotions avec quelqu’un et t’en libérer. Lorsque ces étapes sont vécues avec ton cœur et ton « senti », tu seras agréablement surpris de remarquer que même si le genre de situation se représente dans ta vie, tu ne vivras plus les mêmes émotions.

 

  1. Deviens conscient de l’accusation portée envers toi-même ou envers quelqu’un d’autre et de ce que cela te fait vivre.

 

  1. Prends contact avec ta RESPONSABILITÉ, c’est à dire reconnais que tu as toujours le choix de réagir avec amour ou avec peur. Tu as peur de quoi pour toi ? Réalise, en plus, que tu as peur de te faire accuser de la même chose. Accepte l’idée qu’il y a quelque chose en toi qui attire ce genre de personne et de situation pour t’aider à régler une blessure vécue étant jeune.

 

  1. Lâche prise et accepte l’autre en te mettant dans sa peau et en ressentant ses émotions et ses peurs. Accepte l’idée que l’autre personne s’accuse et te juge probablement de la même chose que tu l’accuses. Elle a la même peur que toi.

 

  1. Maintenant tu passes à l’étape la plus importante : la réconciliation avec toi même. Si l’émotion est vécue face à un autre, tu dois te pardonner de lui en avoir voulu. Si l’émotion est vécue face à toi même, tu dois te pardonner de t’être accusée. Pour ce faire donne-toi le droit d’avoir encore des peurs, des croyances, des faiblesses, des limites qui te font souffrirarrow-10x10 et réagir. Accepte toi tel que tu es maintenant, en sachant que c’est temporaire et que ce que tu vis est déclenché par une de tes blessures.

 

  1. En guise de préparation pour l’étape six, imagine toi avec la personne concernée en train de lui partager combien tu l’as jugée, critiquée ou condamnée. Tu es prêt à le faire lorsque l’idée d’aller partager ton expérience à la personne concernée suscite un sentiment de joie et de libération.

 

  1. Vois la personne concernée et exprime lui ce que tu as vécu et dis lui que tu regrettes de l’avoir accusée, jugée et de lui en avoir voulu.

 

  1. Retrace dans ton passé un événement similaire ayant eu lieu avec une personne faisant figure d’autorité : père, mère, grands-parents, professeurs, etc. En général, cette dernière est du même sexe que la personne avec qui tu as vécu une émotion. Refais toutes les étapes avec cette personne (figure d’autorité).

 

Si tu te sens incapable de rencontrerarrow-10x10 la personne par peur de la blesser, de lui déplaire ou que cela dépasse tes limites, ceci indique que tu t’en veux encore. Tu peux communiquer dans l’invisible, c’est à dire avec l’âme de la personne afin de te pratiquer psychologiquement. Lorsque tu te sentiras prêt, tu pourras passer à l’étape six. Cette dernière n’est cependant pas obligatoire mais elle s’avère très utile pour savoir si tu t’es véritablement pardonné d’en avoir voulu et peut être même d’avoir souhaiter du mal à la personne en question. Il est préférable de voir la personne mais, si cela est impossible écris lui. Si elle est décédée ou disparue de ta vie, tu peux lui écrire et ensuite brûler la lettre pour qu’elle parte dans l’invisible. Si les émotions sont vécues avec toi-même, tu fais les étapes un, deux et quatre ainsi que l’étape spet avec le parent du même sexe que toi.

 

Cette façon d’exprimer l’émotion peut exiger parfois un certain temps car l’ego, se basant toujours sur ce qu’il a appris, ne sait pas comment réagir à cette nouvelle façon inconditionnelle d’aimer. C’est pourquoi il résiste, ne croyant nullement en son importance. Il présume surtout que l’autre est coupable et essaiera par tous les moyens de t’empêcher de rechercher la réconciliation. Souviens-toi, par contre, que plus l’ego résiste, plus cela indique que ta blessure a été touchée profondément et plus les émotions seront fortes.

 

Vivre une émotion face à quelqu’un, c’est se sentir menacé alors qu’en réalité, nous sommes face à quelqu’un qui s’exprime différemment de nous, qui a peur ou quelqu’un qui n’aime pas sa proprearrow-10x10 vie. L’émotion est véritablement exprimée avec le cœur lorsque nous nous pardonnons nous même d’en avoir voulu à quelqu’un parce que nous étions incapables de percevoir les peurs, les limites, la douleur ou le point de vue de l’autre et surtout parce que nous souffrions nous même.

 

Tous, autant que nous sommes, au plus profond de nous même, ressentons un très grand désir de vivre que dans l’amour, la paix et l’harmonie puisque c’est l’état naturel de tout être humain . Par conséquent, moins nous vivrons d’émotions qui grugent une grande partie de notre énergie et plus nous sentirons de la joie, de la plénitude et un grand bonheur de vivre sur cette planète. »

 

Tiré du livre « Le grand guide de l’Être » de Lise Bourbeau et Micheline St-Jacques.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Virginie Turiaf-Lefèvre |
Guide Des Aphrodisiaques: l... |
Stoplaclope |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Libre Vimax
| Journal Minceur de Poulette
| Travaillersansstress